visiter rione Celius

QUARTIER CELIUS   saint Clément, Saints Quatre Couronnés

Bien qu’aux cours des Siècles le quartier du  Celius a eu un rôle secondaire dans la vie  de Rome, parce qu’il était traversé par les Pèlerins qui se  rendaient à la grande basilique de Saint Jean de Latran, il ne fut pas complètement abandonné.

Le mot Celius n’est pas seulement le nom du quartier mais aussi celui d’une des sept collines où Rome fut bâtie.  Le mot Celius vient peut être du mot latin « chêne » en témoignage d’un temps lointain quand la colline était couverte de chênes verts

Vers la fin de la république, le Celius était un quartier résidentiel peuplé d’Insulae et de domus bourgeoise. Le quartier était traversé par quatre des quatorze aqueducs qui alimentaient Rome en eau,  (on voit encore quelques arcades d’une brettelle de l’acqueduc de Claude pas loin de Villa Celimontana et le longue de la rue Santo Stefano Rotondo). Au Moyen Age et à la Renaissance la colline perd de son prestige,  Rome s’installe de l’autre coté du Tibre. Les monastères, les églises, (l’église de Maria dans Domnica, l’église de saint Quatre Couronnés) les abbayes (Saint Thomas « dans Formis) prennent la place des habitations. » Dés la fin du XVI siècle le Celius s’enrichit de villas et de vignes (villa Celimontana).

Ce n’est qu’à partir de la fin du XIX siècle que le Celius se repeuple, on y construit  sans démolir ce qui fait de ce quartier un des plus typiques de la ville où les monuments et la végétation se mélangent harmonieusement à l’ombre du Colisée

La visite comprend: Les églises de saint Clément saints des Quatre Couronnes, saint de Stefano Rotondo, de Sainte Marie dans Domnica, de la basilique de Saint Jean de Latran, de Villa Celimontana. Visites Tous Les jours SAUF  le dimanche et lundi. Tenue correcte pour visiter  les églises