Appartements Borgia Vatican

Appartements Borgia Vatican

Appartements Borgia Vatican

Les appartements

Parmi les salles qui composent les appartements Borgia il y a la salle des Saints parce que les grandes fresques illustrent des épisodes relatifs à la vie des saints. Les fresques sont un chef-d’œuvre de Pinturicchio. Il a dû les réaliser en grande partie de sa propre main. Les appartements Borgia se trouvent en dessous des Chambres de Raphaël qui furent les appartements du pape Jules. C’est parce que le pape Jules II ne voulait pas vivre dans les appartements Borgia dont les parois étaient tapissées des portraits de cette famille qu’il détestait, qu’il s’installa à l’étage supérieur. Ces appartements furent habités par le pape Borgia (Alexandre VI) et sa famille jusqu’en 1503, date de la mort du pape, puis ils furent abandonnés.

La galerie d’art Moderne

Actuellement, les appartements Borgia abritent la collection d’art religieux moderne, inaugurée par le pape Paul VI en 1973. Cette collection comprend des peintures, des sculptures d’artistes contemporains. La collection est constituée de quelques 800 œuvres de 250 artistes du XIXème siècle à nos jours, parmi eux : Vincent van Gogh, Paul Gauguin, Odilon Redon, Wassily Kandinsky, Otto Dix, Maurice Utrillo, Giorgio de Chirico, Francis Bacon, Giacomo Manzù, Eduardo Chillida, Salvador Dalí, Pablo Picasso, Max Ernst. La majorité de ces œuvres d’art ont été données par des artistes ou des collectionneurs. Cette collection a aussi pour but d’inspirer les diocèses dans le monde d’intégrer l’art moderne et contemporain. L’art moderne au Vatican reste attaché à la peinture figurative, estimant que « l’Église est pour les gens simples, qu’ils doivent pouvoir comprendre ce qu’ils voient

La salle des saints

La fresque sur la fenêtre représente le martyr de saint Sébastien, sur la droit on voit le Colisée tel qu’il devait apparaître à la fin du XV siècle, en pleine campagne. En face, la fresque représente sainte Catherine d’Alexandrie en train de plaider la cause du christianisme devant l’empereur, sur la droite on reconnaît l’arc de Constantin. Sur la voûte très richement en dorure, les scènes sont liées aux mythes d’Isis, d’Osiris et Bœuf Apis (allusion au taureau héraldique des Borgia). Les parois étaient tapissées des portraits de cette famille.Parmi les portraits peut voir une jolie fille aux longs cheveux blonds habillée d’une robe bleu, c’est probablement le portrait de Lucrèce Borgia, la fille du pape, dans la pièce à coté on voit aussi le portrait du terrible César habillé d’une tunique rouge et celui du pape Alexandre VI.

POUR VISITER ROME ET RÉSERVER VOS VISITES

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet

    Votre message

    TÉLÉPHONE : de 18 à 20 heures 0039 3479541221