VIA MARGUTTA

Une rue tranquille

Via Margutta est une jolie rue à mi chemin entre la place d’Espagne et la place du Peuple. Elle longe les pentes du Pincio, elle échappe aux bruits de la Via del Babuino, elle a gardé son caractère du passé. Jadis via Margutta n’était qu’une petite rue peuplée de hagards, d’entrepôts de logements populaires, des maisons de maçons et d’ouvriers. Plus tard de nombreux jeunes artistes surtout des allemands, des flamands et aussi quelques français, attirés par des logements à bas coût, logerons dans via Margutta. Par la suite dans les entrepôts vont s’installer les ateliers, les hangars vont devenir des galeries de peinture ou de sculpture et via Margutta va se transformer dans la rue des artistes. C’est dans cette rue qu’habitaient Frederico Fellini et sa femme Giulietta Masina, le grand metteur en scène italien auteur de nombreux films de succès, vainqueur de nombreux Oscars, c’est dans cette rue que furent tournées quelques scènes du célèbre film « Vacances Romaines » avec Gregory Peck et Audrey Hepburn. Loin de l’animation des grandes rues, en se promenant dans via Margutta on profite d’un silence restaurateur baigné d’un environnement verdoyant. Voici quelques noms des habitants célèbres de via Margutta : Giulietta Masina, Federico Fellini , Anna Magnani , Claude Lorrain, les Gentileschi, Simon Vouet, Nino Costa, Vincenzo Cabianca, Josè Benlliure, Mariano Fortuny , Jose Gallegos, Giacomo Puccini , Pietro Mascagni, Le Courbusier, Jean Paul Sartre, Federico Fellini, Truman Capote, Alberto Burri, Cy Twombly, Willem de Kooning, Salvatore Scarpetta, Pablo Picasso, Gabriele Salvatores. C’est une des rues que nous arpenterons lors de la visite guidée de la Rome baroque

LE PETIT FILM : on voit la maison de Federico Fellini et Giulietta Masina, ainsi que la petite fontaine qui décore un bout de la rue réalisée par l’architecte Pietro Lombardi en 1927 , elle est en marbre, elle a une base triangulaire surmonté d’un seau avec des pinceaux (pour rappeler la présence des artistes), on y voit aussi deux masques un triste et un joyeux qui symbolisent l’humeur des artistes, des chevalets, et des palettes de couleurs.

VISITE GUIDÉE AUDIO DE LA ROME BAROQUE : www.audioguidetours.com

POUR RÉSERVER VOS VISITES

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

TÉLÉPHONE : de 18 à 20 heures 0039 3479541221