SAINT VITALE

Une église médiévale

L’église de saint Vitale, placée sur  la rue Nationale, passe presque inaperçue car elle se trouve 8 mètres plus bas part rapport au niveau de la rue actuelle, on y arrive par un long escalier et au fur et à mesure que l’on descend les marches, les bruits de la ville semblent s’effacer derrière nous.

A l’origine, au IV siècle, il y avait un petit oratoire dédié à Gervasio et Protasio, fils de saint Vitale, des saints, martyrs originaires de la ville de Milan. Par la suite on fit bâtir une église à trois nefs mais à la fin du XV siècle le pape Sixte IV  fit réduire l’église de saint Vitale à une seule nef et en 1859 sous le pape Pie IX on fit construire l’escalier pour relier l’église à la rue Nazionale.

La façade de l’église de saint Vitale est précédée par un portique à cinq arches, un portique paléochrétien avec des colonnes antiques surmontées par des chapiteaux qui datent du V siècle. La porte présente de magnifiques battants en bois sculpté, ils sont du début du XVII siècle. A l’intérieur la grande nef est surmontée par un important plafond en bois restauré en 1934. De nombreuses peintures décorent les parois latérales, odes peintures où l’on voit aussi bien des fausses architectures (des colonnes peintes) que des scènes de vies de saints et des scènes de martyrs. Parmi les artistes, tous du XVII siècle, qui ont contribué à la décoration de l’église de saint Vitale on a le Cavalier d’Arpino, Gaspard Dughet (le beau frère de Nicolas Poussin), Andrea Pozzo. Dans le transept les fresques racontent la lapidation et le martyr de saint Vitale, elles  sont du peintre  Agostino Ciampelli .

San Vitale était un officier de l’armée romain du temps de Dioclétien (IIIe siècle). Alors qu’il assiste à un procès où un médecin chrétien renie sa foie chrétienne de peur d’être tué, san Vitale, san Vitale  s’expose et dit au médecin  » vous qui avez sauvé tant de vies, vous tué là la partie la plus noble de vous ». Tous deux furent arrêtes et enterrés vivant


LE PETIT FILM : l’église de saint Vitale sur la rue Nazionale, le portique paléochrétien, les peintures du XVII siècles

 

POUR VISITER ROME ET RÉSERVER VOS VISITES

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

TÉLÉPHONE : de 18 à 20 heures 0039 3479541221