Bibliothèque Angelica

De Luigi Vanvitelli

En 1604, Angelo Rocca, un évêque originaire des Marches, un écrivain un érudit et un collectionneur passionné de textes antiques, qui vivait à la fin du XVI siècle dans la Rome du pape Sixte V, fait don de sa bibliothèque personnelle au couvent des Augustins. Cet évêque, lègue ses manuscrits aux frères de son ordre, il met aussi à disposition ses propres revenus à condition que la bibliothèque Angelica soit ouverte à tout le monde, sans aucune restriction.

En 1661, la bibliothèque s’enrichit de nouveaux volumes, Lucas Holste, responsable de la Bibliothèque apostolique vaticane, laisse sa vaste collection de manuscrits aux moines de la bibliothèque Angelica

En 1762, on ajoute la bibliothèque du cardinal Domenico Passionei, mort l’année précédente. Ce cardinal fut légat pontifical dans de nombreux pays protestants et il  fréquenta le milieu Janséniste à Rome. Ce nouvel apport, en fait , double les volumes de la bibliothèque et en détermine l’orientation scientifique. Des travaux sont nécessaires et les moines augustins confient la tache à l’architecte Luigi Vanvitelli qui termine l’aménagement en 1765. Il transforme la grande salle de lecture d’une communauté spirituelle d’intellectuels en un élégant et majestueux salon en style rococo. Cette salle de lecture représente un des exemples les plus précieux de son œuvre architecturale.

En 1873, treize ans après l’unification d’Italie, la bibliothèque est acquise par l’état italien. Depuis 1940, la bibliothèque Angelica est le siège de l’Académie d’Arcadie (fondée à Rome en 1690 par des poètes, imbus de mythologie et de culture antique, qui fréquentaient la reine Christine de Suède)

La bibliothèque Angelica se compose de 2 700 volumes en latin et grecs dont le Codex Angelicus, de 24 000 documents « détachés », de plus de 1 100 incunables et de 20 000 textes et documents du XVIe siècle dont 10 000  gravures et cartes géographiques. La bibliothèque représente un centre d’étude important sur la pensée de saint Augustin, sur l’histoire des Augustins, sur la Réforme et la Contre-Réforme.

Ouverte tous les jours sauf le dimanche de 8,30 heures à 13,30 heures Piazza di Sant’Agostino, 8

POUR VISITER ROME ET RÉSERVER VOS VISITES

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

TÉLÉPHONE : de 18 à 20 heures 0039 3479541221