Navona

Place Navona

Ses monuments, ses personnages

Au centre de la place Navona, l’église de sainte Agnès est précédée par la majestueuse fontaine des Quatre Fleuves. L’élégante façade de saint Agnès est de Francesco Borromini le génie de l’architecture baroque, l’exubérante fontaine est du Bernin, elle fut réalisée par l’artiste en 1647 pour le pape Innocent X, sa famille et surtout la belle sœur du pape la terrible Olimpia.

Si on regarde les personnages qui ornent la fontaine et la statue de la sainte plantée au centre de la façade de l’église, ils semblent dialoguer. La statue du Rio de la Plata la main en l’air semble dire attention l’église va tomber, celle du Gange semble se détourner dégoûtée, la statue du Nil semble se couvrir la tête en signe de désapprobation, tandis que la statue de sainte Agnès qui se dresse sur la corniche de la façade de l’église, la main sur le cœur, garantit que l’édifice tiendra. Cette petite histoire  n’est pas vraie, car la fontaine a été réalisée un peu avant la façade de l’église, mais elle souligne la rivalité entre les deux artistes. Bernin bien que génial était un gros malin, Borromini extrêmement doué était un homme sensible, d’une sensibilité qui le mènera à la dépression et au suicide. L’idée des quatre fleuves, qui symbolisent les quatre continents, avait été pensée par Francesco Borromini, l’éternel rival, mais le projet du Bernin bien plus original avait été préféré.

Au centre de la fontaine, suspendu sur un rocher creux, s’élève un obélisque égyptien. Au pied de l’obélisque, s’étalent quatre statues gigantesques, quatre personnages, quatre fleuves. Chaque personnage représente un des continents connus. D’abord le personnage avec la tête cachée par un voile, car on ne connaissait pas les sources du fleuve, c’est le Nil il représente l’Afrique, ensuite on a le Rio della Plata, un sac d’où tombe des pièces d’or, car le continent était riche en or, c’est l’Amérique, le personnage suivant c’est le Gange donc l’Asie et pour finir l’Europe qui est représentée par le Danube, le fleuve tient dans ses main une rame pour indiquer que le fleuve est navigable. Les statues ont été réalisées par des collaborateurs du Bernin. Un peu partout sur la fontaine, on voit une colombe qui tient dans son bec un rameau d’olivier, c’est un des éléments qui compose avec la fleur de lys les armes des Pamphilj, le blason de la famille du pape régnant.

En face, en haut d’un petit escalier, l’église de sainte Agnès s’étale sur une bonne longueur de la place. Cette église aurait été bâtie à l’endroit où, à l’époque romaine, dans un lupanar, la jeune Agnès, une jeune chrétienne qui refusait de renier sa religion, fut exposée nue à la vue de tout le monde, alors, ses cheveux par miracle, se dénouèrent et couvrirent la nudité de la jeune fille. Elle fut néanmoins décapitée. Une petite église était déjà là, dés le VIII. Mais les Pamphily, seigneur de la place voulait faire les choses en grand. On confia les travaux aux architecte Carlo et Girolamo Rainaldi qui conçurent une église à la forme de croix grec, les bras de la même longueur puis à l’architecte Francesco Borromini, le génie baroque, qui réalisa la façade mouvementée par des lignes concaves convexes, la coupole alignée à la façade, la seule à Rome et les deux jolis clochers sur chaque coté de la façade qui ont la même hauteur que la coupole. Borromini compléta l’église en 1657. À l’intérieur, la coupole est ornée de fresques peintes par Ferri, un collaborateur de Pietro da Cordona, des peintures représentent la Gloire du Paradis. À l’entrée, sur la porte on trouve le monument dédié à Innocent X. Le pape finalement a trouvé une sépulture, il repose avec d’autres membres de sa famille, dans une crypte à gauche de l’autel majeur

 

LE PETIT FILM : La fontaine des Quatre Fleuves du Bernin et l’église de saint Agnès sur la place navona

  POUR RÉSERVER VOS VISITES

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

TÉLÉPHONE : de 18 à 20 heures 0039 3479541221