MAISON D »AUGUSTE SUR LE MONT PALATIN

C’est en proximité des cabanes archaïques où Romulus avait fondé Rome, qu’en 36 AC, Octavien Auguste avait décidé de s’installer. Il avait racheté aux descendants de l’orateur Hortensius une série de maisons aux dimensions modestes. Selon Suétone  » Auguste habita d’abord près du forum, au dessus de l’escaliers des Orfèvres dans une maison qui avait appartenu à Caluus, avant de s’installer sur le mont Palatin dans une maison qui avait appartenu à Hortensius, une maison modeste, qui ne se distinguait ni par l’ampleur ni par le faste car les colonnes des portiques étaient en pierre et dans les pièces on ne voyait ni marbres rares ni mosaïques précieuses. Pendant 40 ans il dormit dans la même chambre, été comme hivers. Lorsqu’il avait quelques affaires secrètes à traiter, ou qu’il voulait travailler sans être interrompu, il allait s’enfermer, tout en haut de sa maison, dans un cabinet qu’il appelait Syracuse ». En habitant près des lieux où Rome avait été fondée (au dessus de la grotte des Lupercales, à coté de l’escalier Cacci et des cabanes de Romulus) Auguste voulait souligner ses origines divines. A ce premier noyau, Auguste ajouta plus tard d’autres maisons et créa une dépendance pour sa femme, la maison de Livie. Il avait fait aussi bâtir un temple à Apollon , à l’endroit où la foudre était tombée lors d’un orage. Etant devenu Pontifex Maximus en 12 AC il avait ramené le culte de Vesta, alors au forum romain, chez lui. Par ce geste, il rendit publique une partie de sa maison. Des fouilles menées dans les années au XIX et au XX siècle, on permit d’identifier la maison d’Auguste.

La maison d’Auguste est construite sur deux niveau, chaque niveau s’ouvre sur une cour entourée d’un portique une sorte de jardin, la cour inférieur est ornée en son centre d’une fontaine. Dans la partie publique le pavage est en marbre, tandis que dans la partie privé le sol est en mosaïque blanc et noir. Une partie de la maison d’Auguste fut détruite pour faire place à la construction des bibliothèques du palais de Domitien.

A peine entré on a une série de pièces au sol en mosquée blanc et noir, aux murs décorés de peintures, alignées le long d’un couloir qui donne sur une cour. Les fresques sont du deuxième style pompéien, des taches de couleur rouge ou ocre,, des carrés des rectangles, à imitation du marbre, des taches sur lesquelles s’ouvrent au centre des scènes à caractères mythologiques, des paysages et ceci dans le but de dilater l’espace. Les pièces sont petites les peintures sont assez simples, sauf les fresques  de la salle des masques et les peintures de la salle des festons de pins. Dans la première, on voit des  architectures  surmontées de masques de théâtre posées sur une corniche peinte à mi mur. Les peintures nous montre  un temple archaïque, des amazones ailées. Dans la deuxième pièce on voit des pommes de pin suspendues à des guirlandes de feuilles qui tournent tout autour de la salle. Puis une pièce où sur un fond noir s’étale une guirlande de feuilles et de fleurs. On sort et on entre dans une autre partie de la maison d’Auguste. Là les salles sont un peu plus grandes et le pavage devait être en marbres polychromes, elles sont au nombre de trois, une des salles devait être la bibliothèque. Puis un escalier métallique externe mène à l’étage et à une pièce terriblement petite aux murs finement colorés, une pièce qu’on suppose être le bureau de l’empereur Auguste, une petite salle nommée Syracuse.

Visite conseillée le Palatin

 

LE PETIT FILM : les peintures de la maison d »Auguste sur le mont Palatin

 

POUR VISITER ROME ET RÉSERVER VOS VISITES

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

TÉLÉPHONE : de 18 à 20 heures 0039 3479541221