Maison de Livie

Sur le mont Palatin

Fermée  pendant des années, la maison de Livie est maintenant ouverte au public tous les jours en payant un supplément de 3 euro sur le coût du billet. On sait que Auguste, peu après son retour de Sicile, vers les années 36  av. J.-C., avait acheté sur le mont Palatin une série de petites maisons qui avaient appartenu au sénateur  Quintus Hortensius, et ceci pour en faire sa résidence principale. Donc la Domus Augusti était le résultat de la fusion de sept maisons républicaines avec  six autres domus qu’Auguste acheta plus tard. Le complexe s’étendait sur  12 000 m².   Auguste avait choisi de s’installer au sommet du mont Palatin car en proximité des cabanes archaïques, en un mot à coté du lieu où Romulus avait fondé Rome.

Une de ces domus fut aménagée pour Livie, en quelque sorte c’était une dépendance que l’empereur destinait à sa femme et qu’elle occupera  encore après la mort d’Auguste. La maison de Livie  fut découverte  en 1869 par l’archéologue italien Pietro Rosa,  il avait été chargé par Napoléon III de faire des fouilles sur le mont Palatin. La maison de Livie fut identifiée  grâce à des inscriptions sur un morceau de tuyau en  plomb, cette domus devait avoir l’eau courante. La maison de Livie, constitue un bon exemple de  demeure aristocratique, elle se compose, du moins la partie réservée au public, de quatre pièces, décorées de fresques autour d’un atrium , une cour interne, et de pavages en mosaïques, des tesselles blanc et noirs. Il y a un étage supérieur, faits de petites pièces mais qui n’est pas ouvert au public.

On descend un petit escalier qui mène dans l’atrium, la cour interne maintenant couverte, on voit là quatre pièces finement décorées. Sur les murs s’étalent des peintures de petits formats illustrant des scènes à caractères mythologiques, des sphinges, des petits éros, des frises avec des motifs égyptiens . Dans la troisième pièces des guirlandes de feuillages et de fruits, séparées par des colonnes ont gardé toute la fraîcheur du premier moment. La grande variété des couleurs employées pour décorer la maison de Livie impressionne encore. Il ne faut pas oublier que ces peintures ont plus de 2.000 ans. Les styles employés sont : le premier style pompéien, imitation de marbre et de pierre, le deuxième style, on commence à insérer des scènes à caractère mythologique, on utilise des motifs en trompe-l’oeil qui s’ouvrent sur d’autres perspectives dans le bus de donner l’impression d’espaces plus grands, le troisième style , là on ajoute à l’illusion du trompe-l’oeil des motifs architecturaux et des paysages naturalistes.

 

LE PETIT FILM : les peintures de la maison de Livie sur le mont Palatin

 

POUR VISITER ROME ET RÉSERVER VOS VISITES

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

TÉLÉPHONE : de 18 à 20 heures 0039 3479541221