Giorgione

au palais Venise

Il y a à Rome, un tableau de Giorgione, un double portrait, un tableau magnifique au fond d’une petite salle du musée du palais Venise. Le tableau nous montre deux jeunes hommes. Le premier garçon,  en premier plan, la tête légèrement penchée sur la gauche, le regard pensif et triste,  tient en main une orange sauvage à la saveur mi aigre et mi douce, un fruit qui symbolise la passion amoureuse, mais la passion mélancolique. Le deuxième jeune homme, en arrière plan sur la droite, lui aussi est pris dans ses pensées, mais son regard est plus dur plus réaliste. Il est évident que les deux jeunes gens représentent les deux visages de l’amour.

Ce tableau de Giorgione fait partie de la collection du palais Venise depuis 1919, avant il avait appartenu à la collection de Pio de Savoia, puis au cardinal Ruffo et avant encore au prince Fabrizio Ruffo.

Giorgione (Giorgio Barbarelli), un des grands peintres italiens, était peut être le fils naturel d’une paysanne et d’un noble de la famille Barbarelli. Il aurait vécu à Castelfranco dans l’entourage de Catarina Cornaro, une intellectuelle, une épicurienne, une reine détrônée. Par la suite Giorgione entre à faire partie de l’atelier de Giovanni Bellini, où il connaît le Titien et avec qui il  collabora. Il meurt jeune en 1510, à Venise probablement de peste.

On lui attribue en tout une dizaine de  tableaux seulement mais… Ses tableaux, aux rêveries philosophiques, où l’artiste grâce à un habile usage du « glacis » a su créer des atmosphères mélancoliques, ouvriront les portes à la « manière moderne ». Giorgione était connu pour son talent, mais aussi pour sa beauté, pour sa générosité et son élégance , tous ces attributs  lui valurent le surnom de Giorgione.

 

LE PETIT FILM : le double portrait de Giorgione au musée du palais Venise à Rome

 

POUR VISITER ROME ET RÉSERVER VOS VISITES

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

TÉLÉPHONE : de 18 à 20 heures 0039 3479541221