Colonne de Marc Aurèle

en face du palais Chigi

La colonne de Marc Aurèle,  en face du palais Chigi, a été érigée au milieu de la place autours des année 186 DC. Aucune source ne donne une date précise, donc ou la colonne fut réalisée après 180 DC date de la mort de l’empereur et probablement par son fils Commode pour commémorer les victoires de l’empereur sur les Germains, les Marcomans, les Quades, les Sarmates : ou bien elle fut commencée autour des années 175 en tant que monument commémoratif pour les futures victoires romaines sur les barbares.  Marc Aurèle meurt de peste près de Vienne en Autriche.

La colonne de Marc Aurèle dont le fût a une hauteur d’environ 34 mètres, est entièrement recouverte de bas reliefs et elle est coiffée par la statue de saint Paul. Une analyse plus attentive des bas reliefs montre que plus de 130 scènes dont la narration tourne autour de l’empereur, se succèdent tout le long,  on peut y voir des  conseils de guerre, des discours de l’empereur aux soldats, des marches, des destructions, différents types d’affrontements, ainsi que l’épisode raconté par l’écrivain latin Dion Cassius : « une partie des troupes romaines encerclée par les  Quades, sauvée par le déclenchement d’une pluie torrentielle ». Malgré toute cette violence, Marc Aurèle, souverain et philosophe convaincu des vertus du stoïcisme, n’hésite pas à soutenir humainement ses troupes, à éprouver avec elles les souffrances du combat. A l’intérieur de la colonne de Marc Aurèle il y a un piédestal et un escalier qui mène à une petite plateforme externe que l’on voit en haut de la colonne.  Le fût est percé par  près de 40 fenêtres Contrairement à la colonne Trajan celle de Marc Aurel ne contenait pas les cendres de l’empereur et n’indiquait aucune hauteur

Les bas reliefs de la colonne de Marc Aurèle  sont plus profonds que ceux de la colonne de Trajan, ils sont moins raffinés. Une inscription sur le piédestal sur lequel est posé la colonne attribue à tort cette colonne à Antonin le Pieu. Les vestiges de la colonne d’Antonin le Pieu  n’ont été découverts qu’en 1705 en face du palais Montecitorio (quelques mètres plus haut)  et le piédestal est aujourd’hui aux musées du Vatican.

VISITE : la Rome baroque en passant de la fontaine de Trevi au Panthéon

AUDIO : balade de la place Venise au mausolée d’Auguste en passant par le Panthéon

 

LE PETIT FILM : La place Colonna, le palais Chigi et la colonne de Marc Aurèle

POUR VISITER ROME ET RÉSERVER VOS VISITES

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

TÉLÉPHONE : de 18 à 20 heures 0039 3479541221