Palais impérial

Sur le mont Palatin

C’est en 81 après Jésus Christ que l’empereur Domitien fit bâtir sur le mont Palatin un palais aux dimensions gigantesques, l’architecte s’appelait Rabirio. L’édifice fut construit en englobant des bâtisses déjà présentes qui composaient la fameuse Domus Aurea de Néron. Les travaux furent terminés en 92DC la construction dura en tout 10 ans. Ce fut certainement le projet le plus ambitieux réalisé sur le mont Palatin, au point que le Palatium, nom désignant une des trois bosses qui composaient la colline, fut complètement englobé par l’édifice et finira par donner le mot palais. La résidence Impériale devait dominer de ses hauts murs toute la ville. Ce palais était composé d’une partie publique, la Domus Flaviana, avec la salle des audiences, la salle des banquets, d’une partie privée la Domus Augustana  destinée à la famille impériale, et les lieux des jeux et des promenades, le stade et les jardins. L’entrée monumentale entourée d’un portique donnait sur le grand stade des courses de chars le Circus Maximus, on avait choisi le plus grand espace urbain dégagé au sein des remparts, l’impact devait être fort. L’entrée principale du palais impérial s’ouvrait sur la grande cour carrée entourée d’un portique, dont les murs devaient être décorés de fresques et de marbres polychromes. Au centre de la cour, une énorme fontaine, qu’on appellera la fontaine de Diane, agrémentait les lieux. Cette partie du palais correspondait au péristyle inférieur, une grande salle de banquets qu’on utilisait l’été et où probablement fut assassiné Domitien. Les pièces du palais privé étaient  petites, elles étaient toutes communicantes et de formes variées. Le palais privé avait deux étages.. . Voici la description qu’en fait l’écrivaine latin Stazio. «Un palais impériale immense, bâti non de cents colonnes mais de toutes les colonnes qui pouvaient soutenir le ciel et les dieux suprêmes. Ton regard monte haut et difficilement trouve les plafonds au point de croire que les plafonds sont la voûte dorée du ciel». Dans les espaces internes du palais il y avait de nombreux jardins, à cette époque les jardins étaient très à la mode au point que l’écrivain latin Martiale se moquait des romains qui préféraient ceder quelques mètres carrés de plus aux espaces verts. Il devait y avoir de nombreuses fontaines, des portiques ornés de statues, enfin des galeries d’art. La décoration du palais devait être stupéfiante par la richesse et la variété des pierres qui tapissaient les murs. A ce propos on sait que vers la fin de son règne Domitien qui était devenu paranoïaque avait fait recouvrir les murs avec des pierres tellement luisantes qu’il pouvait voir tout ce qui se passait derrière lui. Il est évident que le but d’une telle demeure servait à légitimer aux yeux du monde l’exercice autoritaire de son pouvoir. Plus tard la résidence de Domitien deviendra la résidence officiel des empereur romains.

LE PETIT FILM : La fontaine de Diane au palais impérial sur le mont Palatin

VISITES AUDIO : www.audioguidetours.com

POUR VISITER ROME ET RÉSERVER VOS VISITES

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

TÉLÉPHONE : de 18 à 20 heures 0039 3479541221