Chronos

Des adorateurs de Mithra

Pour les adorateurs de Mithra au sommet de la hiérarchie il n’y avait pas Mithra mais le temps infini, le temps incontrôlable, le temps imperceptible ou Chronos (c’est le nom qu’on va lui donner car en fait il n’avait pas de nom). Chronos théoriquement n’avait pas de sexe et il n’éprouvait aucunes passions. Il se présentait sous forme d’être avec une tête de lion et un serpent qui lui tournait autour du corps, un serpent qui symbolise le cour sinueux et cyclique du temps. Chronos avait un sceptre et la foudre étant donné qu’il était la divinité suprême, il tenait dans chaque main une clef car il était le maître du ciel et il ouvrait les portes du ciel, sur ses épaules il avait une pair d’ailes car sa course était rapide, sur son corps était gravés les signes du zodiaque ainsi que l’emblème des saisons et ceci pour marquer la fuite du temps. Chronos était le maître des quatre éléments qui composent l’univers (eau, terre, feu et terre), Il était le début et la fin de chaque chose, il était le maître de la création et il pouvait tout détruire, il avait donc en lui la puissance de tous les dieux qu’il avait créé seul, sans l’aide de personne.

 

Dans le petit film : on voit deux statues de Chronos, elles sont aux musées du Vatican. Les deux statues datent de la fin du IIe siècle début du IIIe siècle, l’une a les deux clés (comme saint Pierre) l’autre a sur son corps des signes du zodiac. Les deux statues sont enveloppées par un énorme serpent, et au pied d’une des statues on voit le caducée, le bâton de Hermès et un oiseau

.

POUR VISITER ROME ET RÉSERVER VOS VISITES

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

TÉLÉPHONE : de 18 à 20 heures 0039 3479541221