Place Margana

Place Margana

  Hors du temps

Au bout d’une petite rue,  qui part de la place Venise, on arrive sur la place Margana. Loin du bruit au point que  l’on se croit dans un de ces petits villages qui entourent la Capitale, cette place à l’aspect vétuste à un charme hors du temps. Son nom d’abord place Margana. Les Margana étaient une importante famille médiévale romaine qui habitait ici. L’habitation : un bâtiment qui part d’une tour médiévale. Au fil des années pour répondre aux exigences de la famille, on a ajouté une série de constructions plus ou moins de la même hauteur. D’abord on voit la tour du XIIIe siècle adossée à un édifice qui s’est formé sur un portique antique. La  colonne avec le chapiteau ionique encastré dans le mur sont encore visibles. On sait que la tour et une maison avaient été vendues par Andrea Mellini en 1305 à Giovanni Margana. On sait qu’avant de disparaître la famille Margana  s’était liée en mariage aux plus importantes familles romaines. La famille s’est éteinte à la fin du XVIIe siècle. 

palais Margana sur place Margane

Au moyen Age

Au Moyen Age, toute la zone au pied de la colline du Capitole est caractérisée par des bâtiments qui se sont formés partant d’édifices antiques sur lesquels se sont greffés aux cours des siècles d’autres constructions. Les façades ont été harmonisées par une belle couche de plâtre pour cacher les ajouts et les imperfections. Mais faisons le tour de place Margana. Au  numéro 19 on a  le palais Maccarini Odescalchi. Si vous trouvez ouvert demandez au gardien de jeter un coup d’œil. La cour interne a les murs couverts de végétations et parsemés de fragments antiques. Le petit édifice du XVIIIe siècle au numéro 21, était l’habitation, jusqu’à sa mort en 1758, de l’architecte Carlo De Dominicis. Il est peut-être l’auteur du portail dont la porte est surmontée par un bas relief représentant une main qui tient des flèches. Le palais Velli est au numéro 24 qui appartenait à une ancienne famille romaine abritait des jeunes filles abandonnées et des orphelines . Je vous attends pour découvrir d’autres coins cachés lors de mes visites Rome au Moyen Age.

place Margana à Rome

Pour réserver vos visites

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet

    Votre message