les gardes suisses

les gardes suisses

les gardes suisses

Un peu d’histoire

Les gardes suisses sont les gardes du corps du pape et cela depuis longtemps. Ils sont chargés de la sécurité et de la protection du Saint Père à l’intérieur du Vatican, lors de ses voyages, pendant les audiences et les réceptions. Ils s’occupent aussi du contrôle d’accès au Vatican. C’est le 22 janvier 1506, que les premières gardes suisses arrivèrent à Rome à la demande du pape Jules II. Ce jour-là, cent cinquante suisses du canton d’Uri entrèrent en ville par la Porte du Peuple. Ils étaient sous le commandement du capitaine Kaspar von Silenen. Ils furent bénis par le pape Jules II lui-même. Depuis février 1929, avec la naissance de l’Etat du Vatican, les gardes suisses sont la milice officielle de ce petit État.

gardes suisses au Vatican

Serment

Les gardes suisses prêtent serment le 6 mai. Ceci en mémoire du sac de Rome qui eut lieu le 6 mai 1527. Ce jour là, les milices de Charles V, les lancichenechi, des mercenaires pour la plupart provenant des pays bas envahirent Rome. Les gardes suisses vont se battre comme des forcenés pour sauver la vie du pape Clément VII. Sur les 189 suisses qui formaient alors la milice, seuls quarante-deux survécurent. La plupart d’entre eux périrent alors qu’ils accompagnaient Clément VII dans la fuite le long du Passetto di Borgo. Le Passetto di Borgo est un passage qui relie les appartements du pape au Château saint Ange, la forteresse. Quand le 5 juin, Clément VII capitule, il dut accepter de lourdes conditions. Alors, la garnison papale fut remplacée par des mercenaires espagnols. Mais le pape fit inclure dans sa garde personnelle les gardes suisses qui l’avaient secouru et protégé. Lors de la prise de Rome par les troupes italiennes en 1870, les gardes suisses resteront pour défendre le pape Pie IX qui s’était réfugié au Vatican.  

L’uniforme

Les couleurs de l’uniforme des gardes suisses sont le bleu, le rouge et le jaune foncé. Encore aujourd’hui certains pensent que c’est une création de Michel Ange, c’est faux. L’uniforme des gardes suisses a été pensé par le commandant Jules Repond au début du XXe siècle. Il s’est inspiré des uniformes peints par Raphaël sur les fresques des appartements du pape Jules II. Les couleurs bleu et jaune sont celles que l’on voit dans l’écusson du pape Jules II della Rovere. La couleur rouge arrive de l’écusson du pape Clément VII de la famille Médicis. L’uniforme des gardes suisses est encore confectionné artisanalement. Il faut une trentaine d’heures de travail pour assembler les 150 morceaux de tissu qui le compose. Chaque garde reçoit trois uniformes, un pour l’été, un pour l’hiver et un pour l’entraînement, il peut les conserver que s’il a servi au moins cinq mois dans la garde pontificale.

Pour reserver vos visites

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet

    Votre message