musée étrusque de Villa Giulia

Le palais de Villa Giulia

Le musée étrusque de Villa Giulia est installé dans un magnifique palais de la Renaissance. C’est à Giovanni Maria Ciocchi del Monte qui devient le pape Jules III en 1550 que nous devons cette magnifique villa. C’était une joyeuse résidence de campagne, au-delà du Tibre, on y arrivait en bateau, où le papa passait quelques moments de détente en compagnie de gentils garçons. L’ensemble du complexe était entouré d’un immense parc composé avec une piscine gigantesque. Cette villa était le résultat d’un travail mené par les architectes Vignola et Ammanati. Un travail parfait, fait de couloirs, escaliers, d’arcades reliés, de terrasses, d’édifices, de nymphé …. Malheureusement, la splendeur a duré jusqu’à la mort de Jules III. En 1557, le Saint Siège en revendique la propriété … Des  fastes du passé, la villa Giulia garde son nymphée,  quelques salles décorées de jolies fresques, quelques beaux plafonds et un joli portique juste à l’entrée.  

musée étrusque de Villa Giulia

Le musée étrusque de Villa Giulia

C’est à partir de 1889 que l’Etat destine la villa au musée étrusque, le plus important musée étrusque du monde. Le musée étrusque de Villa Giulia rassemble toutes les antiquités de l’Etrurie méridionale (Vulci, Véies, Cerveteri, Pyrgi, Bolsena, et des sites italiques du Latium préromain: Falerii, Capena, Palestrina.).  Les objets exposés proviennent des fouilles faites dès la fin du XIX siècle et ils ont été trouvés, pour la plupart, dans les nécropoles des villes étrusques. On peut y voir à la fois des objets de la vie quotidienne (vases, coupes, objets de cuisine, restes d’un char), mais aussi des bijoux qui appartenaient à la collection Castellani. Parmi les œuvres exposées on peut admirer le Sarcophage des époux, les Tablettes de Pyrgi (près de Santa Severa), l’Apollon de Véies, les vestiges d’un temple trouvé près d’Alatri, la ciste Ficoroni.  A voir aussi le fronton les Spet contre Thèbes.

musée étrusque de Villa Giulia tombeau des époux

Pour réserver vos visites

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet

    Votre message