Ripa

Un peu d’histoire

Trois sont les zones qui caractérisent le rione Ripa : l’Aventin, la vallée Murcia et l’île du Tibre. Trois sont les lieux liés à la naissance de Rome : le Velabro, le Cirque Maximus, le Palatin. C’est ici que lq Louve a nourri les deux jumeaux Romulus et Remus. Nul part ailleurs passé et présent, histoire et légendes se mélangent à un tel point que tout finit par se confondre dans une harmonie parfaite. Le mot « Ripa » se traduit en berge, les berges du Tibre évidement vu que le quartier s’étale le long de la rivière. Bien que le quartier Ripa » est de récente formation, il naît en 1921, c’est ici plus qu’au forum romain, que Rome va naître, au bord du fleuve Tibre près de l’île. C’est toujours dans le rione Ripa qu’Hercules tue le Géant Cacus (pas loin du temple d’Hercules), c’est ici (sur l’île du Tibre) que s’installe le serpent sacré ramené d’Epidaure. Tandis que dans le Cirque Maxime Romulus organise l’enlèvement des Sabins, le grand stade des courses de char.

Vélabre temples de Portunus et Hercules

Le rione Ripa

La visite du rione Ripa commence avec l’église de saint Nicolas in Carcere, installée sur les ruines de trois temples romains dont on voit encore les colonnes encastrées dans les murs. Ensuite on traverse une partie du rione Ripa fait de ruelles étroites pour arriver à l’église de saint Georges au Vélabre dont l’abside est dominée par la grande fresque de Pietro Cavallini. Juste en sortant de l’église de saint Georges on voit les arcs de Gianus et des Argentari. La visite continue avec les églises de saint Anastase, de saint Théodore et  de sainte Marie in Cosmedin. En face de l’église sainte Marie in Cosmedin deux temples païens en parfait état bordent la chaussée. Ensuite on arrive au Circus Maximus, le grand stade des courses de char, et on monte la colline de l’Aventin pour terminer au jardin des orangers.

visiter le rione Ripa

Pour réserver vos visites

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet

    Votre message