18 février

le 18 février de l’an 1564 meurt à Rome à l’age de 89 ans Michel Ange Buonarotti, sculpteur, peintre architecte et poète. Il fut le premier artiste considéré dés  son vivant, un génie. Il était né à Caprese, un petit village près d’Arezzo,  un village peuplé de casseurs de pierre, ce qui lui fit dire que déjà petit il se nourrissait du lait de sa nourrice et de la poussière du marbre de Carrare.

Bien qu’on l’appelait le Divino, Michel Ange vivait tristement dans une maison modeste près de la place Venise, une maison qu’il avait eu en don. Une maison située dans un quartier populaire qu’on appelait « Macello dei Corvi » car on y jetait les carcasses des animaux morts. C’était un lieu puant où vivaient des gens misérables qui jetaient leur immondices partout.

Quelques jours avant sa mort, le 18 février de l’an 1564, on l’avait surpris trempé et délirant sous la pluie, ses amis l’avaient ramené chez lui. Michel Ange passa trois jours auprès de la cheminée à se réchauffer, et les trois jours suivant au lit entouré de ses amis,  Tommaso deCavalieri, le peintre Daniele da Volterra … qui lui lisaient la passion du Christ.

A peine mort, sa maison fut envahie par les gardes pontificales qui firent l’inventaires des biens de Michel Ange. On trouva un vieux lit en fer, trois matelas, quelques couvertures dont une en peau de mouton, de vieux meubles, de la vaisselles ébréchées et un peu partout des petits sachets plein d’or.

Son corps,  selon ses volontés, fut ramené à Florence, mais il fut d’abord exposé dans l’église des Saints Apôtres, à quelques pas de l’habitation de l’artiste, une habitation qui aujourd’hui n’existe plus, elle a été démolie au début du XX siècles pour faire place au palais des assurances générales. C’est le neveu de l’artiste qui se chargea, après le 18 février,  de ramené Michel Ange chez lui. Il put le faire sa aucune complication car l’hiver de l’an 1564 fit particulièrement froide, le voyage de Rome à Florence pris quelques jours.

Michel Ange était un solitaire, il avait le mot méchant, Il n’était pas beau, l’aspect trapu, on lui avait cassé le nez, toujours de noir vêtu, pas très soigné, il s’endormait souvent tout habillé

Visite  conseillée les œuvres de Michel Ange dans Rome

DANS LE PETIT FILM :

la coupole de saint Pierre, la chapelle Sixtine, la place du Capitole et la Farnèse, le Moise. La Pietà dans la basilique et le Christ Porte Croix.

POUR VISITER ROME ET RÉSERVER VOS VISITES

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

TÉLÉPHONE : de 18 à 20 heures 0039 3479541221