Sant’Angelo

Introduction

Le rione Sant’Angelo est le plus petit district de Rome. Il occupe une partie de l’ancien Regio IX. Auguste avait divisé la ville en quatorze quartiers pour mieux l’administrer. Dès l’époque antique le rione Sant’Angelo  était peuplé de monuments importants dont il reste encore quelques traces : le théâtre de Marcel, le théâtre de Balbo et le Cirque Flaminio. Mais, le 14 juillet 1555, le papa Paul IV Carafa fit fermer une partie du quartier donnant naissance au Ghetto de Rome.  Il y avait un mur qui délimitait la zone et trois portes. En 1586, le pape Sixte V agrandit le ghetto vers le Tibre. Le rione  Sant’Angelo prit ainsi une forme trapézoïdale. Les portes, qui fermaient au couché du soleil, n’étaient ouvertes que pour ceux qui avaient un permis spécial. Les conditions d’hygiène à l’intérieur du ghetto étaient épouvantables. A cause du surnombre, les  épidémies étaient fréquentes. Effectivement, le Ghetto de Rome était le seul endroit des États pontificaux où la population juives était autorisée à vivre.

rione Sant Angelo

Parcours de la visite

C’est l’église de Sant’Angelo in Pescheria qui donne le nom au district. Le rione Sant’Angelo est le plus petit des quartiers de Rome, il occupe un peu plus de l’emplacement du stade Flaminio, un stade de course de chars installé en bordure du fleuve Tibre qui n’est plus visible malheureusement. Dès le Moyen Age les monuments antiques avaient presque tous  disparu, ils furent détruits et réutilisés pour construire des habitations plutôt modestes. Néanmoins à part le Ghetto et de la synagogue, on trouve dans ce quartier le portique d’Octavie, le temple d’ Apollon, le théâtre de Marcel, la magnifique fontaine des tortues de Giacomo della Porta, le palais Caetani, une demeures aristocratique du XVIe siècle et l’église de sainte Catherine dei Funari, le palais Cenci… 

Pour réserver vos visites

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet

    Votre message

    https://youtu.be/nMmipmliusc