visite de Rome

visite de Rome

sur les traces de l’aqueduc

Cette visite de Rome sur les traces de l’aqueduc de l’eau Vierge nous conduira de la fontaine de Trevi à Campo dei Fiori en traversant le quartier des Champs de Mars et en touchant les monuments les plus célèbres de la ville.

En 525 après J C, lors d’un siège  qui durait déjà depuis un an,  les Goths coupèrent les aqueducs pour mettre la ville à genoux. Sauf l’aqueduc de l’eau Vierge probablement parce que son parcours était presque entièrement souterrain. Du temps des romains, l’eau de cette aqueduc alimentait des thermes que Marco Agrippa avait fait bâtir à quelques pas du Panthéon. Mais une petite partie de cette eau avait été déviée pour alimenter une fontaine qui se trouvait à quelques mètres de la future fontaine de Trevi. Donc l’eau avait toujours coulé dans le coin. Ce n’est que dans  la deuxième partie du XVIe siècles l’architecte Giacomo della Porta réalisa pour le pape Grégoire XIII une vingt fontaines pour ravitailler le quartier des Champs de Mars alors fortement peuplé …

Cette visite de Rome sur les traces de l’aqueduc de l’eau Vierge commence par le fontaine de Trevi, probablement la fontaine la plus célèbre du monde. Adossée à une paroi du plais Poli on voit sortir avec fracs Neptune sur son char entouré de chevaux marins de Tritons, d’Abondance et Salubrité … On continue par le vicus Caprarius où en 1999, lors de travaux furent dégagées les ruines d’une insula (maison populaire) et d’un château d’eau du IIe siècle. On y voit encore l’eau d’une petite fontaine du IVe siècle. On continue par le magasin la Rinascente où lors de l’aménagement du nouveau magasin quelques arcades de l’aqueduc furent mises à jour. De là nous arrivons à piazza Colonna dont un coté est ornée d’une des fontaines de Giacomo della Porta. Nous passerons par via dei Cestari où l’on peut encore voir les traces d’une des citernes des thermes de Marco Agrippa. La visite de Rome nous mènera au Panthéon où le centre de la place qui précède le monument est agrémenté par une petite fontaine.  Nous passons ensuite à la place Navona … La visite de Rome sur les traces de l’aqueduc de l’eau Vierge est possible tous les jour et aucune entrée n’est prévue.



Visite audio conseillée : les places et fontaines célèbres 

Lire la suite

vicus Caprarius

vicus Caprarius

A deux pas de la fontaine de Trevi

C’est 1999 lors de travaux sur le vicus Caprarius, une ruelle de la vielle ville,  que l’on tombe sur les ruines d’une série d’édifices de la Rome antique, et ceci à deux pas de la fontaine de Trevi. Les structures mises à jour sont composées essentiellement par deux immeubles contigus mais distincts. D’abord une insula, une résidence populaire qui date du premier siècle et qui aurait pu être dressée après l’incendie de 64 DC ensuite une château d’eau

.L’insula du vicus Caprarius avait trois étages et probablement une hauteur de 12 mètres. Cette maison populaire était composée d’appartements à louer aux étages et de magasins ou entrepôts au rez de chaussée. Le quartier dans lequel se trouve le vicus Caprarius, était, à l’époque romaine, dans la VII Regio. C’était  essentiellement un quartier de insula dont le profile devait être marqué par les arcades de l’aqueduc de l’eau Vierge.  Cette insula faisait  partie de la Nova Urbs, la nouvelle ville voulue par Néron, ville qu’il avait fallu rebâtir après le dévastant incendie de 64 DC. Lors de cette incendie, sur les 14 quartiers qui composaient alors Rome, 3 furent complètement détruits et sept sérieusement endommagés. Autant dire qu’il ne restait pas grand chose debout.   Au IVe siècle l’insula du vicus Caprarius fit place à une domus, une maison bourgeoise aux marbres polychromes et dotée d’un petit jardin.

 L’autre édifice était un Castellum Aquae. C’est sous l’empereur Hadrien qu’une partie de la structure fut transformée en château d’eau, un réservoir. L’épaisseur des murs fut doublée pour résister à la pression de l’eau, les murs furent vêtus d’un mortier imperméable et on donna aussi au sol une légère pente pour éviter la stagnation. On pense que ce réservoir était apte à emmagasiner plus de 150.000 litres d’eau. C’est parce que le parcours  était essentiellement souterrain que l’aqueduc de l’eau Vierge n’a pas été détruit par les Goths lors des guerres gothiques du VIe siècles DC.

LE PETIT FILM  On voit les structures découvertes le long de vicus Caprarius, d’abord l’insula avec au rez de chassée, l’eau qui sort encore d’une fontaine, l’escalier du IIe siècle DC. L’insula transformée en domus fut saccagée lors des guerres gothiques et le rez de chaussé fut enterré. Puis on voit le château d’eau avec des murs doublés et encore la couverture imperméable.

VISITE AUDIO les places et fontaines célèbres Rome baroque

VISITE CONSEILLÉE les places et les fontaines célèbres sur les traces de l’aqueduc de l’eau Vierge (fontaine de Trevi, place Navona, le Panthéon …)

Lire la suite

Pagina 1 di 712345...Ultima »