vicus Caprarius

vicus Caprarius

A deux pas de la fontaine de Trevi

C’est 1999 lors de travaux sur le vicus Caprarius, une ruelle de la vielle ville,  que l’on tombe sur les ruines d’une série d’édifices de la Rome antique, et ceci à deux pas de la fontaine de Trevi. Les structures mises à jour sont composées essentiellement par deux immeubles contigus mais distincts. D’abord une insula, une résidence populaire qui date du premier siècle et qui aurait pu être dressée après l’incendie de 64 DC ensuite une château d’eau

.L’insula du vicus Caprarius avait trois étages et probablement une hauteur de 12 mètres. Cette maison populaire était composée d’appartements à louer aux étages et de magasins ou entrepôts au rez de chaussée. Le quartier dans lequel se trouve le vicus Caprarius, était, à l’époque romaine, dans la VII Regio. C’était  essentiellement un quartier de insula dont le profile devait être marqué par les arcades de l’aqueduc de l’eau Vierge.  Cette insula faisait  partie de la Nova Urbs, la nouvelle ville voulue par Néron, ville qu’il avait fallu rebâtir après le dévastant incendie de 64 DC. Lors de cette incendie, sur les 14 quartiers qui composaient alors Rome, 3 furent complètement détruits et sept sérieusement endommagés. Autant dire qu’il ne restait pas grand chose debout.   Au IVe siècle l’insula du vicus Caprarius fit place à une domus, une maison bourgeoise aux marbres polychromes et dotée d’un petit jardin.

 L’autre édifice était un Castellum Aquae. C’est sous l’empereur Hadrien qu’une partie de la structure fut transformée en château d’eau, un réservoir. L’épaisseur des murs fut doublée pour résister à la pression de l’eau, les murs furent vêtus d’un mortier imperméable et on donna aussi au sol une légère pente pour éviter la stagnation. On pense que ce réservoir était apte à emmagasiner plus de 150.000 litres d’eau. C’est parce que le parcours  était essentiellement souterrain que l’aqueduc de l’eau Vierge n’a pas été détruit par les Goths lors des guerres gothiques du VIe siècles DC.

LE PETIT FILM  On voit les structures découvertes le long de vicus Caprarius, d’abord l’insula avec au rez de chassée, l’eau qui sort encore d’une fontaine, l’escalier du IIe siècle DC. L’insula transformée en domus fut saccagée lors des guerres gothiques et le rez de chaussé fut enterré. Puis on voit le château d’eau avec des murs doublés et encore la couverture imperméable.

VISITE AUDIO les places et fontaines célèbres Rome baroque

VISITE CONSEILLÉE les places et les fontaines célèbres sur les traces de l’aqueduc de l’eau Vierge (fontaine de Trevi, place Navona, le Panthéon …)

Lire la suite

Triomphe de la Divine Providence

Triomphe de la Divine Providence

Pierre de Cortone au palais Barberini

Il y a dans le musée d’art antique du palais Barberini, un plafond, dans la salle des fêtes, dont la fresque du peintre Pierre de Cortone porte un nom pompeux : le « Triomphe de la Divine Providence ». L’artiste s’y dédia de 1632 à 1639, il réalisa cette énorme peinture qui couvre encore la surface de 400 mètres. Le thème, « le Triomphe de la Divine Providence », fut choisit par Francesco Bracciolini da Pistoia, un poète au service des Barberini . La composition s’ouvre sur un ciel bleu, divisée en cinq parties , chacune bordée d’une corniche monochrome en trompe l’œil et interrompue par des angelots et des médaillons de forme octogonale. Au centre de l’énorme fresque on a la Divine Providence elle tient un spectre et elle est entourée d’une auréole de lumière car elle est de nature divine, derrière elle sont assises des vertus, la Justice, la Pitié, la Puissance, la Beauté, la Vérité, la Pudeur, juste un peu plus haut on voit l’Immortalité qui tient une couronne d’étoile, au dessus encore on a les trois vertus théologales, la Foi, la Charité et l’Espoir, elles tiennent une couronne de laurier au centre de laquelle voilent trois abeilles, les trois abeilles du blason du pape Urbain VIII Barberini, au dessus encore, la déesse Rome soulève la Tiare du Pape alors que la Gloire tient les deux clés emblème des papes. En dessous de la Divine Providence on voit Chronos, le temps avec une faucille et qui est en train de dévorer une de ses enfants, à coté de Chronos les trois Parques filent la vie des humains. Dans les « tondi » à chaque angle du plafond on a encore des Vertus représentées sous forme d’animaux (ourse, scorpion, licorne) … Dans les quatre cadres latéraux, les allégories racontent des effets positifs du « bon gouvernement » grâce à la politique du pape Urbain VIII . A gauche on voit la Paix assise sur un trône conseillée par la Prudence, à droite de la Paix une jeune fille va fermer la porte du temple de Janus, à gauche de la Paix des cyclopes forgent des armes, alors que la Docilité est étendue sur un tas de ferraille, une allusion au système de défense de l’état du Vatican et à la paix qui réglait lors du gouvernement du pape Urbain VIII. Sur l’autre coté long du plafond, en face ….

LE PETIT FILM  Le plafond du salon des fêtes du Palais Barberini, le  « Triomphe de la Divine Providence » du peintre Pierre de Cortone

VISITE AUDIO les places et fontaines célèbres Rome baroque

Audio Rome à travers Jules César, il avait accordé à la communauté juive de Rome de nombreux privilèges …

POUR VISITER ROME ET RÉSERVER VOS VISITES

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

TÉLÉPHONE : de 18 à 20 heures 0039 3479541221

Lire la suite

Pagina 1 di 712345...Ultima »