Aller au contenu

Ostie Antique

Comment tout à commencer

Ostie antique doit sa naissance à la proximité de l’embouchure du Tibre et à la présence des salines côtières. Son nom vient du latin ostium qui veut dire « bouche, la bouche du fleuve. Première colonie romaine Ostie antique fut d’abord un port militaire pour ensuite devenir le port commerciale et finir en ville résidentielle. La tradition littéraire fait remonter la fondation de la ville au quatrième roi de Rome, Anco Marcio autour du VIIe siècle avant Jésus Christ … Mais. Comme l’a écrit l’architecte Gustavo Giovannoni : « Si nous voulons comprendre la Rome antique, nous devons marcher dans les rues et entrer dans les maisons d’Ostie Antique, plutôt que de regarder le Capitole, le Colisée et les Forums impériaux ».

Le site archéologique

Ostie Antique est un parmi les sites archéologiques les plus grands du Latium. Avec ses près de 150 hectares, il dépasse largement le parc archéologique de Rome. La visite du site est un authentique voyage dans le temps. Ici, la grande ingéniosité des architectes antiques et la majesté des œuvres romaines sont mises en valeur. Comme toutes les villes romaines, l’entrée en ville est précédée par la nécropole, la ville des morts, le cimetière qui borde la via Ostiense. On rentre en ville par la Porta Romana qui donne sur une grande place où devaient stationner les chars. Suivent des thermes et des entrepôts, des résidences et des portiques. Pas loin des thermes de Neptune la caserme des pompiers est encore là, prête à faire face à un incendie.

Les activités, le pain

Bien que plus de la moitié de la ville est encore ensevelie, les monuments publics, les habitations et les activités commerciales offrent un étonnant témoignage de la vie quotidienne dans l’antiquité. On y voit encore une boulangerie dont on lui a donné le nom de Molino di Silvano. C’est un bâtiment, destiné à la production et à la vente de pain. Cet édifice a été construit au début du IIe après JC. Un incendie l’a détruit à la fin du IIIe siècle après JC. La structure était composé de six tabernae en façade, destinées à la vente. Les salles internes, pavées de gros blocs de basalte noir, ont servi à la fabrication du pain. On y voit la pièce ou le blé était moulu, les meules sont encore là prêtes à repartir. On y voit des grands bassins en pierre lavique destinés à la préparation de la pâte. Et dans la pièce d’angle, un grand four à pain est encore là prêt à fonctionner.

Les activités, la fullonica

La fullonica était une teinturerie ou une blanchisserie. Celle d’Ostie Antique date du début du IIe siècles. Bien plus tard, elle a été transformée en une habitation. La fullonica d’Ostie se compose d’une grande salle à la toiture soutenue par des piliers. Au centre de la grande pièce, on voit encore quatre grands bassins reliés entre eux et tapissés de cocciopesto. Le cocciopesto est une mixture utilisée par les romains pour rendre des parois étanches. Tout autour la pièce est bordée par 35 vases ronds en terre cuite séparés par des murs de briques sur lesquels les ouvriers s’appuyaient lors des opérations de pressage des toiles. Les tissus étaient lavés avec diverses substances, dont la soude naturelle et l’urine, car elle contient de l’ammoniac. Ensuite les étoffes étaient suspendues sur des cordes pour sécher, comme le suggère la présence de trous sur les côtés des piliers.

Le forica de Ostie Antique

A coté des thermes du forum on peut voir un des exemples le mieux conservés de latrines publiques. La latrine est installée au rez-de-chaussée d’une insula datant de l’époque de l’empereur Hadrien. Cette salle a été obtenue par l’union de deux pièces. Le long des parois, un long siège à 22 trous sous lequel passe encore un petit canal. Dans cette latrine publique du IVe siècle, on entrait par la porte de gauche qui avait un tourniquet de manière à empêcher la vue à l’intérieur. La présence abondante d’eau à la fois dans les canalisations et dans un bassin rectangulaire à l’intérieur, rend une idée de l’importance que les romains accordaient à l’hygiène personnelle. Si on compare à d’autres périodes historiques comme le Moyen Âge ou la Renaissance, on peut dire qu’ils étaient très propres.

Le mitrheum des sept portes

Pas loin de Decumanus, une des artères principales et de la porte Marine, un mithraeum, le mithraeum des sept portes. Il n’est pas facile à trouver et on ne peut pas y entrer. Mais la porte est un simple grillage et on voit à travers. C’est un des plus petits temples dédié au dieu Mithra. Son nom lui vient de la mosaïque qui décore l’entrée, sept arcs qui donnent sur sept entrées, donc sept portes. Au centre, la grande porte est bordée de trois plus petites de chaque côté. Chaque porte correspond à un niveau d’initiation, à une planète, à un dieu et à un jour de la semaine. Les portes sur la gauche, plus larges, représentent les trois premiers degrés d’initiation, les trois plus faciles, le Corax, le Nymphus et le Miles. A droite les trois autres, le Lion, le Perses et le Heliodromus, (lire la suite).

La synagogue d’Ostie Antique

La Synagogue d’Ostie antique est probablement une des plus vieilles synagogues d’Europe. On connaissait l’existence d’une synagogue à Ostie grâce à une épigraphie. Mais, au début des années 60′, lors de la construction d’une route qui mène encore à l’aéroport de Fiumicino, on est tombé sur les ruines de ce complexe. A l’époque des romains, ces édifices étaient longés par une route romaine, la Severiane. Ils devairnt se trouvé près de la mer. Aujourd’hui la mer est a à 3 km. Loin d’être isolée la ville d’Ostie s’étendait beaucoup plus loin des fouilles actuelles. La synagogue d’Ostie faisait partie d’un quartier peuplé et très fréquenté de la ville antique. Les vastes proportions de la synagogue, le magnifique décor et la complexité des installations, tout  indique la présence  à Ostie antique d’une communauté juive riche, importante, bien insérée et installée là depuis longtemps. (lire la suite)

Le thermopolium

Le mot thermopolium fut inventé par Plaute, auteur de nombreuses satyres, pour se moquer des romains qui aimaient créer des mots avec une assonance grecque par snobisme. Le mot courant pour désigner un bistrot était « popina ». Les cafés ne devaient pas manquer dans une ville si animée comme Ostie Antique. Celui-ci était à quelques pas du forum, en face de la maison de Diane, au rez-de-chaussés d’une insulae. Doté de plusieurs entrées, ce bistrot du IIIe siècle s’ouvre encore sur une grande salle probablement où les clients trouvaient des tables et des chaises pour consommer en toute tranquillité. Donnant sur la rue, un comptoir devait servir les clients pressés qui mangeaient sur le pouce. Des traces de fresques où les services peints offerts par la maison sont encore évidents. Une cour postérieure avec bassin, une autre salle avec une jarre à vin (dolium) semblent attendre encore les consommateurs.   

Le theatre d’Ostie

Datant de la fin du Ier siècle, le théâtre d’Ostie Antique fut amplifié au IIe siècle pour pouvoir accueillir jusqu’à 4000 personnes. Agrandi sous Commode et restauré par Septime Sévère, il est encore utilisé aujourd’hui pour des représentations théâtrales. Derrière, la place des Corporations formait un complexe grandiose, dans lequel se concentraient les bureaux des marchands et des commerçants les plus importants de la ville. Lieu de divertissement et de convivialité, l’édifice, symbole de la magnificence de l’Empire, enrichit la ville également du point de vue du décor urbain. Nous sommes devant un exemple typique de théâtre romain, non pas adossé aux flancs d’une colline comme les théâtres grecs, mais soutenu par de puissants arcs et des voûtes.  

Notes

  • La visite est possible tous les jours sauf le lundi, le 1 janvier et le 25 décembre.
  • L’entrée est payante, gratuite le premier dimanche du mois.
  • Pour s’y rendre depuis Rome, métro ligne B, arrêt Magliana et avec le même ticket le train jusqu’à Ostia Antica. l’entrée aux fouilles est à 5 minutes de la gare d’Ostie.
  • La visite guidée d’Ostie antique dure trois heures auquel il faut ajouter une heure pour le déplacement
  • Pour réserver la visite écrivez à arterome2@gmail.com ou téléphonez de 18 à 20 heures au +39 3479541221.
la synagogue de Ostie Antique visite guidée en français