Aller au contenu

visite de la galerie Borghèse

La galerie Borghèse

Des peintures, des sculptures, des mosaïques et des bas-reliefs, la visite de la galerie Borghèse c’est un plongeon dans un musée privé du XVIIe siècle. Installé dans un parc débordant au cœur de la ville éternelle, ce palais qui abrite la galerie Borghèse est de l’architecte Flaminio Ponzio. C’est au cardinal Scipion Borghèse que nous devons ce patrimoine artistique inestimable. Personnage au caractère autoritaire, était connu pour sa passion pour l’art, son pouvoir exhibé, rien ne pouvait l’arrêter. Autour des années 1612, le cardinal Scipione Borghèse, neveu du pape Paul V, fit construire dans une « vigne » de famille un palais raffiné, pour y préserver ses chefs d’œuvres. Le bâtiment n’a jamais été habité, il a été pensé dès le début comme un musée personnel. 

visite de la galerie Borghèse

Un peu d’histoire

La construction du bâtiment commence en 1612. Mais, en 1775, l’architecte Antonio Asprucci réorganise les sculptures et les objets antiques qu’on voit encore en partie aujourd’hui. A la fin du XVIII siècle, la galerie Borghèse est ouverte au public. A cause des coûts d’entretien excessifs, la famille Borghese a vendu les collections à l’Etat italien et les jardins de la Casina Borghese  à la Commune de Rome qui les a transformés en parc public. Ce patrimoine est cédé pour une bouchée de pain. Le bâtiment a été complètement rénové de 1995 et 1997 avec la reconstruction du double escalier, du porche et le retour à une façade blanche.

La visite de la galerie Borghèse

Le musée s’étale sur deux étages. Au rez de chaussée sont logées principalement les statues, des statues antiques au milieu de statues de l’époque du cardinal, celles du Bernin vont vous épater. Une pièce de la galerie est dédiée à Caravage. Au premier étage, les parois sont tapissées de tableaux. En un mot, dans des salles somptueuses débordantes de couleurs on y trouve des sculptures de Bernin, « Apollon et Daphné », l’Enlèvement de Proserpine », la « Pauline Borghèse » de Canova; des toiles de Caravage : la « Madonna dei Palafrenieri », des toiles de Titien : L’Amour Sacré l’Amour et l’Amour Profane, des toiles de Raphaël : la « Dame à la Licorne », la « Déposition », de Lucas Cranach, de Rubens, de Bassano …    

Les œuvres

 Parmi les œuvres les plus acclamées on admirer l' »Enlèvement de Proserpine de G.L. Bernin. Il avait un peu plus de 20 ans quand il tailla dans un bloc de marbre blanc de Carrare une statue au récit mythologique. La vivacité de la représentation du drame fait de nous des spectateurs admiratifs mais passifs. « L’Amour Sacré et l’Amour Profane » peint par Titien alors qu’il n’avait que 25 ans pour célébrer le mariage de Nicolò Aurelio et Laura Bagarotto nous charmera. Les deux même femmes, l’une habillée, l’autre nue ont donné lieu à de nombreuses interprétations. Quant aux cinq tableaux de Caravage, à la « Déposition » de Raphaël et bien ….  

Enlèvement de Proserpine

Pour conclure

La visite de la galerie Borghèse comprend les œuvres de  Raphaël, Bernin, Titien, Caravage, Canova… Elle dure deux heures, elle est possible tous les jours sauf le lundi. La réservation des entrées est obligatoire, même quand l’entrée est gratuite et elle est à faire sur le site. Pour la visite de la galerie Borghèse vous pouvez m’écrire à arterome2@gmail.com me téléphoner de 18 à 20 heures au +39 347954122. La visite de la galerie Borghèse fait partie des incontournables. L’accès est à nombre limité, en haute saison il faut réserver avec un mois d’avance.